Jeudi 14 juillet 2016 à 19h00
Vauvert, Parvis de l'Hôtel de Ville
Balaphonics

Balaphonics, le nouvel élan afrobeat revisite la tradition pour déjouer les pièges du style. C'est autour du balafon, instrument traditionnel africain, que ce brassband s’est déployé. Terre et air sont convoqués dans chaque grand-messe des Balaphonics, faisant écho aux racines africaines de leur musique. Dans les airs : une section vent soudée depuis plus de dix ans aux sons de la world, du funk, et du jazz infuse au public des mélodies percutantes et des improvisations cathartiques. Sur terre : percussions, batterie, balafon et guitare déroulent un tapis de groove puisant dans le highlife, le bikutsi ou le mandingue, autant de rythmes, pour autant de pas de danses.

Les 9 musiciens du groupe et la scène entrent en fusion, et tel un volcan en éruption projettent sur la foule toute leur énergie dans un bain de folie.

Poursuivant le travail engagé avec le Centre de Loisirs de Vauvert le groupe sera présent durant 2 journées pour une initiation musicale auprès des enfants que nous retrouverons pour ce concert accompagné par les musiciens professionnels pour un très beau moment intergénérationnel !

 
Entrée gratuite
Vendredi 15 juillet 2016 à 21h00
Vauvert, Arènes de Vauvert
Paolo Fresu et Daniele Di Bonaventura + Lisa Simone

PAOLO FRESU et DANIELE DI BONAVENTURA Sardaigne, Italie

Paolo Fresu : trompette, Daniele Di Bonaventura : bandonéon

Depuis déjà un quart de siècle, Paolo Fresu culmine au sommet de la trompette jazz européenne : un style inventif dans la lignée de Miles Davis, un son feutré, délicat, et un lyrisme qui n’est pas sans évoquer Chet Baker. Sideman sur plus de 250 disques, titulaire en son nom propre d’une trentaine d’autres albums, Paolo Fresu a réussi cet exploit de retranscrire l'esprit profond de son pays dans le plus libre des arts. On le retrouve ici avec un compagnon de longue date, le talentueux Daniele Di Bonaventura au bandonéon.

Des musiciens de très haut niveau pour un voyage d’une très grande émotion !

 

LISA SIMONE Etats-Unis, Sénégal, Cuba

Lisa Simone : chant, Hervé Samb : guitare, Darryl Hall : contrebasse, Sonny Troupé : batterie

“All is Well” sorti à l’automne 2014 a propulsé Lisa Simone révélation de l’année, avec pas moins d'une centaine de concerts en et à travers le monde, et autant de succèsne véritable histoire d'amour s'est développée entre l'artiste - grande performeuse - et son public! Avec son nouvel album "My World", Lisa Simone ouvre  en grand les portes de l'intime. A 53 ans, elle souhaite aujourd'hui partager avec le public une joie profonde, une sérénité nouvelle. Fruit d'une collaboration totale entre Lisa Simone et Hervé Samb (initiée avec "All is Well"), les compositions et les arrangements vont encore plus loin dans l'orchestration, avec de nouveaux instruments venus étoffer le groupe originel (section de cuivres, quatuor à cordes, percussions, chœurs).

La force évidente des compositions reposent à la fois sur le placement vocal, une forme d'expression humaine primitive, et le "son live", une patine rodée au fil des concerts et qui ne trompe pas !

Samedi 16 juillet 2016 à 18h00
Balade musicale au Scamandre

Afin de poursuivre la belle expérience de l’an passé nous proposons un nouveau moment musical dans ce centre de découverte extraordinaire porté par un syndicat mixte qui regroupe 8 communes (Aimargues, Aigues Mortes, Beauvoisin, Le Cailar, Le Grau du Roi, Saint Gilles, Saint Laurent d’Aigouze et Vauvert). Nous terminerons ce rendez-vous original par un vin d'honneur offert aux participants. Possibilité de pique-nique ensuite avec repas tiré du sac pour ceux qui le souhaitent. Cette année la balade musicale de fera avec 4 musiciens accompagnant le projet de "La Horde" pour diverses créations "tout terrain", on retrouve chez ces quatre-là une harmonie liée aux croisements des vents de la Méditerranée. Un mélange d'emprunts aux répertoires variés, allées et venues entre Perpignan, Marseille et Meknès...Un beau voyage au cœur de la Camargue Gardoise !

Abdelkarim Chatar : Gumbri, Chant Samuel Silvant : Percussions Vincent Vidalou : Graille, Tible, Tenora, Chant Clément Baudry : Instruments à vent divers, Accordéon, Chant

Centre de découverte du Scamandre, Syndicat mixte Camargue gardoise Route des Iscles, Gallician 30400 Vauvert (croisement D 179 / D779) Places limitées, réservation obligatoire Tel : 04 66 80 30 27

Entrée gratuite
Samedi 16 juillet 2016 à 21h00
Vauvert, Arènes de Vauvert
Emile Parisien + Eric Séva + Richard Galliano 4tet invite Philip Catherine

Soirée des musiciens ! Spedidam

EMILE PARISIEN QUARTET France

Emile Parisien : saxophone, Julien Touéry : piano, Ivan Gélugne : contrebasse, Julien Loutelier : batterie

Depuis 2004, ces jeunes musiciens étonnent par leur fougue, leur maturité et l'originalité de leurs propositions qui piochent dans le free jazz, le rock et le classique. Inspiré par les compositeurs du XXème siècle comme par John Coltrane, Wayne Shorter ou Ornette Coleman, ce quartet donne un caractère expressionniste à sa musique, où prime l’improvisation. Leurs prestations remarquées, lors d’importants festivals ont suscité l’intérêt du public comme de la critique, conquis par la complicité, l’engagement et l’énergie dont ils font preuve sur scène.

 

ERIC SEVA, Nomade Sonore Quartet  France

Eric Séva : saxophone, Daniel Zimmermann : trombone, Bruno Schorp : contrebasse, Matthieu Chazarenc : batterie

Éric Séva est un créateur d’univers singuliers et colorés, ayant suivi l’itinéraire d’un enfant doué, formé à la musique classique, élève de Pierre Petit, saxophoniste de jazz virtuose. Rompu à toutes les musiques, et fort de mille expériences, Éric Séva connaît bien le métier de musicien, par ses multiples rencontres ou dans les studios d’enregistrement, jamais il n’a perdu de vue l’horizon du jazz et de l’improvisation. Dans ses projets successifs, il a recomposé les richesses mélodiques des musiques du monde, les alliages de timbres qui naissent au carrefour des rencontres. Avec ce nouveau groupe, et des partenaires de haut-vol, il réaffirme l’idée qu’il se fait du jazz, et au-delà, d’une musique qui n’appartient qu’à lui.

 

RICHARD GALLIANO NEW MUSETTE QUARTET invite PHILIP CATHERINE France, Belgique

Richard Galliano : accordéon, Philip Catherine : guitare, Philippe Aerts : contrebasse, Hans Van Oosterhout : batterie

Un concert événement pour clore ce premier week-end de festival à Vauvert avec deux musiciens exceptionnels réunis dans un même quartet : Richard Galliano et Philip Catherine !

Il faut avoir vu Richard Galliano pour comprendre l'expression "faire corps avec son instrument", un accordéon Victoria qu'il appelle son "Steinway à bretelles". La réédition de l'album French Touch en 2009 est sans doute le disque qui lui ressemble le plus, qui reflète le mieux son idée de la musique, son goût de l'échange et du partage. D'une rare polyvalence Richard Galliano possède les moyens de s'exprimer avec musicalité dans n'importe quel contexte, du solo au big band. Désormais reconnu comme un soliste exceptionnel, il continue d'explorer un large éventail de musiques sans se défaire de ce lyrisme qui irrigue son jeu lorsqu'il enregistre des ballades, ou de cette, "french touch" avec laquelle il a imposé l'accordéon dans la famille du jazz.

Philip Catherine lui est un habitué de Jazz à Junas, un guitariste d’une générosité hors norme qui fait partie de l’histoire du jazz lui aussi depuis les années 60 où il a pu collaborer avec de grands artistes comme Charles Mingus, Chet Baker, Dexter Gordon ! Son style unique et son engagement musical, exerceront une influence décisive sur le microcosme.

Un concert exceptionnel en perspective !

“Philip Catherine est un des derniers “romantiques” du jazz...parfois avec ces airs de simplicité qui vous font croire que rien n’est plus facile que d’observer un photon dans sa course. Le grand art.” Francis Marmande, Le Monde

Mercredi 20 juillet 2016 à 18h00
Junas, Temple de Junas
Schwab Soro

Raphaël Schwab : contrebasse, Julien Soro : saxophone alto

Vers la fin de l’année 2011, l’idée d’un duo atypique effleure l’esprit de ces deux musiciens qui se côtoient déjà depuis quelques années, des bancs du conservatoire de Paris à l’orchestre Ping Machine. Ils parlent la même langue, recherchent la même spontanéité : la poésie est au centre de leurs (d)ébats.  Les compositions brèves et tranchantes issues de la plume inspirée de Raphaël Schwab, deviennent un terrain de jeu pour les deux improvisateurs qui, en toute complicité, partagent avec le public des moments suspendus, de grâce, d’humour et, tout simplement, de musique.

Concert proposé dans le cadre de Jazz Migration, dispositif d'accompagnement de jeunes musiciens de jazz porté par AJC, avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, du CNV, du FCM, de l'ADAMI, de la SPEDIDAM et de la SACEM. www.jazzmigration.com

Entrée gratuite
Mercredi 20 juillet 2016 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Franck Nicolas + Volcan Trio featuring Gonzalo Rubalcaba

FRANCK NICOLAS Jazz ka Philosophy "Mickael Jackson in Ka" Languedoc-Roussillon, Guadeloupe, France

Franck Nicolas : trompette, coquillages, Manu Codjia : guitare, Grégory Privat : piano, claviers, moog, Sonny Troupé : batterie, ka, Catherine Dénécy : danse

Franck Nicolas, trompettiste et compositeur à l’appétit insatiable est le créateur du Jazz Ka (alchimie parfaite alliant le jazz et le tambour traditionnel guadeloupéen).

Toujours en quête d’idées nouvelles, il est tel un savant fou qui explore des sentiers inconnus. Pour Franck Nicolas la musique est un immense laboratoire d’expériences originales, où tout est à faire et tout est à inventer… Là, il décide de retranscrire la musique de Michael Jackson en Jazz-ka ce qui augure de belles surprises pour les auditeurs et amateurs de sensations fortes…Pour honorer la mémoire du génie du chant et de la danse, Franck a fait appel à une jeune danseuse guadeloupéenne exceptionnelle qui mêle tradition et modernité à la perfection. 

 

VOLCAN TRIO featuring Gonzalo Rubalcaba, Horacio “el Negro” Hernandez & Armando Gola Cuba

Gonzalo Rubalaca : piano, Jose Armando Gola : basse, Horacio “El Negro” Hernandez : batterie

Né à Cuba dans les années postrévolutionnaires, Gonzalo Rubalcaba a enregistré son premier album dans les années 80 dans les studios Egrem de La Havane avant d'être remarqué par Dizzy Gillepsie et, plus tard, par Charlie Haden qui l'aide à enregistrer pour le label Blue Note. C'est à présent un des meilleurs pianistes de jazz qui a enregistré avec Michael Brecker, Joe Lovano, Charlie Haden, Paul Motian, Al di Meola, Chick Corea.. et s’est vu couronné d’innombrables prix.

Virtuose remarquable, Gonzalo Rubalcaba a conquis les scènes les plus prestigieuses avec une musique habitée par l’esprit de la Havane, imbibée de rythmes latins enivrants. Avec une élégance divine, il embrasse et confronte la tradition, créant sans relâche de nouveaux espaces sonores, berceaux de l’imagination.

Il parvient à donner à la musique une dimension complexe tout en utilisant des harmonies sombres et denses. Sa façon raffinée de jouer du piano est remarquable comme si les notes étaient des caresses au contact de ses doigts sur les touches d'ivoire.

 

Jeudi 21 juillet 2016 à 18h00
Ana Carla Maza Solo

Ana Carla Maza : violoncelle

Ana Carla Maza est rayonnante. Seule en scène, elle fait corps avec le violoncelle dont elle explore les sonorités avec virtuosité. Sensuelle, la musicienne déploie une gamme de couleurs et de sensations, alternant caresses et tempêtes. Dans le difficile exercice du concert solo, la toute jeune artiste a imposé son énergie naturelle. De la bossa nova brésilienne à la habanera cubaine, sa voix habitée et maîtrisée à la fois, fait merveille. Frissons... Un moment de grâce à ne pas rater !

Entrée gratuite
Jeudi 21 juillet 2016 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Jacques Schwarz-Bart Quintet + Anthony Joseph

JACQUES SCHWARZ-BART QUINTET "Jazz Racine"  Haïti, Guadeloupe, France

Jacques Schwarz-Bart : saxophone, Moonlight Benjamin : chant, Gregory Privat  : piano, Stéphane Kérecki : contrebasse, Arnaud Dolmen : batterie

Jacques Schwarz-Bart ne s'introduit pas par effraction dans la musique racine d'Haïti, il en a été biberonné ! Sa prime-enfance fut bercée par les airs de Ti Roro et Martha Jean-Claude souvent fredonnés par sa maman Simone. Loin de renier son gwo ka, le jeune guadeloupéen des hauteurs, s'imprégnait insidieusement des rhizomes de la voisine Haïti.

Avec ce dernier projet, Jacques Schwarz-Bart insuffle un nouvel espace de possibles pour la musique… 
Accroché aux rives d’Haïti, il nous invite à un voyage aux sources. Les mélodies des rituels vaudous tutoient à la fois silence et puissance avec une même force. Dans cette création, la musique Racine habite son écriture jazz.

 

ANTHONY JOSEPH  "Caraibbean Roots"  Grande Bretagne, Guadeloupe, France

Anthony Joseph : voix, Shabaka Hutchings : saxophones, Jason Yarde : saxophones alto, soprano et baryton, Christian Arcucci : guitare, Adrew John : basse, Eddie Nick : batterie, Roger Raspail : percussions

Avec son "Spasm Band" comme dans ses poèmes, Anthony Joseph a creusé son sillon, éprouvant le monde par la combinaison des mots et des musiques de cette « Atlantique noire » qui l’inspire tant. Par touches légères ou en apport frontal, suggérée ou clairement affichée, la Caraïbe apparaît en filigrane dans toute la discographie d’Anthony Joseph. Aujourd’hui, il achève une biographie du génial Lord Kitchener, icône de l’âge d’or du calypso trinidadien, et explore dans un nouveau disque ses racines et leurs ramifications autant musicales, poétiques que politiques. Du coup, il teinte son psyché-funk-soul d‘influences calypso, kaiso, rapso (le mélange rap-calypso), roots-reggae.

Vendredi 22 juillet 2016 à 18h00
Junas, Temple de Junas
Connie and Blyde

Caroline Sentis : chant, Bruno Ducret : violoncelle

Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir ce duo atypique, composé de Caroline Sentis au chant et de Bruno Ducret au violoncelle, aux influences multiples telles que Björk, Nosfell, Ornette Coleman... Connie and Blyde appréhende la chanson avec une âme de jazzmen. L'instrumentation très rudimentaire permet de partager un moment à fleur de peau presque charnel avec les musiciens.

Nouveau projet issu des résidences de création portées par le Collectif Jazz en L’R et soutenues par la Région, la Drac et Réseau en Scène.

Entrée gratuite
Vendredi 22 juillet 2016 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Mario Canonge et Michel Zenino + Omar Sosa et Jacques Schwarz-Bart

MARIO CANONGE et MICHEL ZENINO QUINTET Martinique, France, Etats-Unis, Cuba

En partenariat avec le Festival Radio France Montpellier

Mario Canonge : piano, Michel Zenino : contrebasse, Ricardo Izquierdo :  sax, Josiah Woodson : trompette, flûte, Arnaud Dolmen : batterie

Mario Canonge est une légende vivante de la musique caribéenne et un jazzman aujourd’hui
 incontournable. En Michel Zenino, contrebassiste virtuose, il trouve le parfait complice pour explorer l’immensité du répertoire jazzistique en toute liberté. Ces deux fortes personnalités musicales, forment un duo télépathique, époustouflant d’énergie et de sensibilité. Ils s’entourent pour ce quintet de la fine fleur de la jeune génération, pour proposer une musique pleine d’énergie et de couleurs, un savant dosage de jazz contemporain, de hard bop, mêlés de rythmes latins et caribéens.

 

OMAR SOSA et JACQUES SCHWARZ-BART "Créôle Spirits" Cuba, Haïti, Guadeloupe, France

Omar Sosa : piano et Fender Rhodes, Jacques Schwarz-Bart : saxophone, Martha Galarraga : chant, Moonlight Benjamin : chant, Gustavo Ovalles : percussions, Claude Saturne : percussions

Omar Sosa et Jacques Schwarz‐Bart ont depuis plus de dix ans, chacun de leur côté, porté haut et fort les couleurs du jazz afro‐caribéen à travers le monde. Le pianiste Omar Sosa est aujourd'hui le leader incontesté d'un jazz cubain inspiré par les traditions spirituelles de la Santeria, ce rituel africain hérité du temps de l'esclavage qui a permis au peuple déporté de résister à l'oppression. Le saxophoniste Jacques Schwarz‐Bart de son côté, après avoir emmené les tambours gwoka‐jazz sur les scènes du monde, est devenu l'ambassadeur du jazz vaudou suite à son  dernier  opus  « Jazz Racine Haïti ». Ces deux musiciens, défenseurs acharnés d'une créolité universelle, ont maintes fois envisagé de créer ensemble une rencontre symbiotique des musiques spirituelles de Cuba et Haïti dans l'écrin du jazz moderne.

 

Samedi 23 juillet 2016 à 21h00
Junas, Carrières de Junas
Miguel Zenon Quartet + Richard Bona and the Mandekan Cubano

MIGUEL ZENON QUARTET Porto Rico, Cuba

Miguel Zenón : saxophone, Henry Cole : batterie, Luis Perdomo : piano,  Hans Glawischnig : contrebasse

Miguel Zenón, saxophoniste altiste né à Porto Rico, a fait ses armes d’une belle manière en s’illustrant comme sideman auprès d’artistes renommés comme Charlie Haden, David Sanchez, Danilo Perez... Avec ce quartet il propose un groupe magistralement équilibré entre innovation et tradition. Déjà neuf albums en tant que leader, il est considéré comme l’un des saxophonistes les plus novateurs et les plus influents de sa génération. Du jazz qui décoiffe ! 

En partenariat avec le Festival Radio France Montpellier et Millau Jazz Festival

 

RICHARD BONA AND THE MANDEKAN CUBANO Cuba

Richard Bona : basse, voix, Dennis Hernandez : trompette,, Rey Alejandro  : trombone, Osmany Parades : piano, Luisito Quintero : timbales et percussions, Robert Quintero : congas et percussions, Ludwig Afonso : batterie

Richard Bona et le Mandekan Cubano reviennent avec un album imprégné de musique Cubaine, du charme du langage Mandekan et de traditions Africaines. L'album incarne la préservation de l'histoire que les immigrants Cubains, Espagnols et Africains partagent au travers de la musique et de la danse. Inspirés par l'héritage partagé de la musique traditionnelle et folklorique de Cuba et de l'Afrique de l'Ouest, Richard Bona et le Mandekan Cubano exaltent ce mélange des cultures grâce à leur talent de communiquer la langue universelle : la musique. 

Un final de rêve pour cette édition sur la thématique des Caraïbes !!